Stage arts internes FVCTVNF 2012

Les 1er et 2 décembre dernier, la Fédération de Vo Co truyen Vietnam de France, à laquelle nous sommes affiliés, reconduisait pour la troisième année son stage dédié à la pratique interne. Trois pratiquants de nos clubs sont allés participer à ce stage pour découvrir et compléter leur connaissances sur cet aspect des arts martiaux vietnamiens beaucoup moins connu du grand public ...

Au Vietnam, le travail interne fait partie intégrante de la culture vietnamienne, dans les arts martiaux comme dans la vie courante. C'est pour cette raison que ce travail fait partie des 3 pôles de pratique développés par la fédération (les 2 autres étant le travail externe et le maniement des licornes). En Europe, le travail interne est trop souvent laissé de coté au profit du travail externe, de par les jeunes pratiquants recherchant une activité sportive pour se défouler ou pour son apprentissage beaucoup plus complexe. Pourtant, tout pratiquant chevronné découvre un jour qu'il s'agit de la partie la plus importante des arts martiaux, celle qui permet de mettre en pratique l'adage de la souplesse qui l'emporte sur la force ...

Après cette petite introduction philosophique, revenons au contenu de ce stage en lui même, dont le thème était "Cercles et spirales". Ce stage était animé par les Maîtres (dans l'ordre de leurs interventions): Philippe Dang-Van-Sung (école Nam-Ho-Quyen), André Joubier (école Tinh Vo Nam Hai Dao) et Huynh Chieu Duong (école Thuy Phap).

La première intervention, animée par Philippe Dang-Van-Sung, débuta sur un échauffement de Khi Cong intitulé "Les 8 trésors". Chacun a pu apprécier la poésie qui compose comme toujours les noms des exercices. S'en est suivi un travail sur quelques techniques du serpent (en blocage et contre-attaque par une clé) qui était le support idéal pour matérialiser un exemple utilisant le principe des cercles et spirales.

L'intervention suivante était dirigée par André Joubier qui a présenté comme échauffement un enchaînement du tigre, technique traditionnelle de Thai Cuc. Les exercices suivants étaient basés sur un travail sur le motif du Am-Duong, associant souplesse et fluidité dans un premier temps se complétant avec un mouvement sec au moment de l'impact. En fin de journée, l'enchaînement du tigre a été repris par tous afin de bien l'avoir en mémoire. Au cours de la soirée, ceux qui souhaitaient s'initier à la casse on ré-utilisé cet enchaînement comme travail préparatoire.

Le dimanche matin, André Joubier a complété son intervention de la veille par un travail complémentaire à l'enchaînement du tigre: celui de la grue. Les pratiquants ont pu apprécier la différence dans la manière d'aborder les mouvements de ces 2 enchaînements et leurs effets respectifs sur le corps (notamment sur le rythme cardiaque et la respiration). La seconde et dernière partie de l'intervention était axée sur le travail du transfert de masse, tout d'abord sur un travail d'équilibre et déséquilibre, puis mise en pratique sur des exercices de mains collantes (Thoi thu).

L'atelier suivant était dirigé par Huynh Chieu Duong, venu spécialement de Belgique pour présenter la méthode de l'eau éponyme à son école. Cette méthode, originaire des observations relatives à l'eau dans la nature consiste à utiliser son corps (tel la masse d'eau qu'il contient), sur le même principe, en privilégiant des mouvements souples et permanents pour déplacer et utiliser au mieux sa masse contre une force plus importante. L'échauffement proposé en début d'intervention était lui aussi basé sur des observations de la vie de tous les jours, cette fois ci sur le mode de vie des vietnamiens ;  et ce toujours avec la poésie propre au vietnamien. Les pratiquants ont donc pu "ramasser les crevettes" ou encore "couper la pastèque". La suite fut basée sur un travail de mise en application du principe de l'eau sur des techniques de blocage et de percussions ... bien plus compliqué qu'il n'y parait ! Enfin Maître Huynh Chieu Duong a présenté le deuxième quyen de son école: Song ngu lac thuy quyen (la ronde des 2 carpes). Les pratiquants ont ensuite débuté l'apprentissage de cet enchaînement.

La dernière intervention du week-end était animée par Philippe Dang-Van-Sung qui a proposé un travail de contre-attaque sur un adversaire, en retournant contre lui son poids, et ce en utilisant le principe de cercles et spirales vu tout au long du week-end. Débutant par une simple attaque saisie puis projetée, les plus téméraires se sont essayés au ciseaux de têtes, spécifiques aux arts martiaux vietnamiens, en contre-attaque d'un balayage. Enfin, afin de terminer tout en relaxation, Maître Philippe Dang-Van-Sung a terminé son intervention en proposant l'apprentissage d'un quyen respiratoire de son école: Tay son dong hai quyen (la montagne de l'ouest et la mer de l'est). Ce dernier était présenté avec le poème associé (bai thieu) comme le veut la tradition dans les arts martiaux vietnamiens.

Le stage s'est terminé avec le salut traditionnel, suivi de la non mois traditionnelle photo de groupe. Chacun est ensuite rentré chez lui avec dans ses poches un bagage extrêmement intéressant pour pouvoir travailler de lui même les techniques internes vues sur le week-end et leurs applications. Tous attendent déjà avec impatience la prochaine édition de ce stage comme le confirme le nombre de participants qui a encore fortement augmenté cette année.

Retrouvez les photos sur le site de la Fédération de Vo Co Truyen Vietnam de France.